Le Share-Play est-il en option ?

On le sait depuis le début, Sony Computer Entertainment nous promet de belles choses sur sa PS4 avec l’arrivée notamment du Share-Play censé révolutionner la manière de jouer : les réseaux nous permettent ainsi de partager nos instants de gameplay avec les captures d’écran, les clips vidéo ou encore la diffusion en direct sur Twitch ou UStream de notre partie.

Mais c’est avec l’arrivée du Share-Play (Jeu en partage) que Sony veut à lui seul révolutionner la façon de jouer. Vous tapez du pied parce que de moins en moins de jeux proposent le multijoueur local au profit du jeu en réseau, alors ne soyez pas déçus chers joueurs trop gâtés, le Share-Play propose un joli mixte des deux en proposant à un ami de voir le jeu que vous jouez et ce, sans le payer. Ca c’est pour tout le monde. Mais si vous souhaiter inviter d’autres amis connectés au PSN à venir jouer avec vous, là vous devrez être abonné au PlayStation Plus, vous tous, pour rejoindre la partie ou bien prendre le contrôle du joueur 1 et tout cela sans avoir le jeu. Oui mais pour une heure de jeu maximum ! Cependant, rien ne vous empêche de relancer la partie une fois le temps imparti écoulé !

Cette nouveauté apparue dans la fameuse mise à jour 2.0 de la PS4 d’octobre 2014 est très prometteuse, innovatrice et la fois intéressante… mais sur le papier uniquement. Oui car côté éditeurs, les choses ne se passent pas de la même façon : on assiste à un rejet du Share-Play car il ne permetterait pas à une entrée d’argent des éditeurs lorsque l’on joue en Share-Play. Ainsi des éditeurs comme UbiSoft (Child of Light et Rayman Legends) et Activision (Call of Duty : Ghosts et Call of Duty : Advanced Warfare), etc… on refusés pour les jeux cités de bloquer la fonctionalité Share-Play de ces jeux. Quel intérêts ? Alors qu’Ubisoft accepte le deal de Sony pour Watch Dogs et Activision pour Destiny… Le problème de rentrée d’argent reste le même pour un joueur invité en multi-local : va-t-il payer un loyer à l’éditeur pour jouer avec son ami pendant une heure ou deux ? Certainement pas, alors on bloque. Ce qui signifie que l’on passe à une fonctionalité optionnelle pour les éditeurs alors que Sony avait clairement annoncé que l’ensemble des jeux seraient compatibles Share-Play ! Mensonge ? Je ne pense pas, Sony a voulu bien faire, aux éditeurs de faire un effort, de plus pourquoi s’en privé ? La fonctionnalité du jeu en partage ne faciliterait pas la publicité du jeu aux joueurs invités (ou pas) ? Sûrement, il s’agit là peut-être une part d’incompréhension de l’avantage procuré par cette fonctionnalité unique sur la console de Sony car après tout, nous en sommes qu’au début de la « Next-Gen ». Ou bien d’une réticence financière de la part de l’éditeur… Espérons qu’une mise à jour viendra régler tout cela.

Autre point noir, le débit minimum nécessaire pour profiter du Share-Play (5 Mbits/sec), Sony s’en est bien caché de fournir le débit à avoir. Personellement, très déçu de ne pas pouvoir profiter d’une telle fonctionalité habitant en campagne avec un débit théorique de 2 Mbits/sec. C’est minable et de la discrimination de la part de Sony pour son manque de communication sur le débit nécessaire et de la part des FAI (Fournisseurs d’Accès à Internet) pour insister davantage sur les grandes villes au détriment des zones rurales. C’est un autre débat mais j’inciste dessus.

Il est hors de question d’accuser Sony d’avoir menti sur le Share-Play pour les jeux compatibles. Aux éditeurs de se mettre à la page et de reconnaître une telle fonctionnalité qui apporte vraiment ainsi qu’aux FAI pour faire en sorte que n’importe quel joueur situé dans le monde puisse accéder à l’ensemble des fonctionnalités : il n’y a pas de sous-gammer ! En espérant tout de même un avenir plus agréable pour le Share-Play et les fonctionnalités futures sur la PS4 !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.